Rencontres et partages artistiques

Divider

Présentation

Réunir deux passions écrire et faire écrire, pour un plaisir sans cesse à réinventer… Partager une expérience d’écriture pourtant par essence si solitaire afin qu’elle sème en nous l’espoir qu’un jour le temps amoureux peine un peu moins à réchauffer le monde.
Divider
Faire danser le réel
Faire - pour TOUS - de la langue française, un outil pour communiquer, pour apprendre à penser, pour comprendre et se comprendre, pour résister et pour créer et (enfin) pour se faire plaisir.

Genèse d'un chemin de vie

Tout a commencé bizarrement, j’avais 20 ans, j’étais étudiante. La plupart des écoles scientifiques étaient fermées aux femmes. Je me suis retrouvée, en lettres et en rage pour en sortir professeur de lettres. 

Comment faire « sien » un chemin plus ou moins imposé par la société ?

Je n’en avais pas la moindre idée. Mais c’était sans compter les élèves. Elles et ils, m’ont pris par la main et m’ont directement et indirectement tout appris.

Nommée , d’entrée de jeu, en banlieue , je n’ai plus jamais voulu la quitter. J’avais trouvé mon chemin, l’empathie réciproque, le partage et le combat contre l’échec scolaire.

La faculté de l’Etre : Mon inconscient a compris avant moi ma destinée.

La faculté de l’être, avais-je écrit sur le dossier d’inscription en lettres ! Les dés étaient jetés.  Ce serait offrir à tout être humain, la possibilité, la capacité, le plaisir d’écrire et de lire, donc de partager.

De là sont nées toutes mes activités pour tout âge.

activités professionnelles : Enseignement (collège, lycée, université lyon2 ), formations d’enseignants et université d’été (la réalisation de livre comme outil d’apprentissage du français), travail à la commission interculturelle de Bruxelles  (formations des professeurs européens).

activités associatives : une édition de livres d’enfants écrits par les enfants, « graines d’écrivains, organisation de trois universités d’été . 

L’association RACEQ (Rencontre Art, cultures, Ecole Quartier) regroupe maintenant l’ensemble de ces activités.

Activités proposées

Divider
site atelier

Ateliers d'écriture

Ateliers d’écriture plaisir

Aide aux projets estudiantins et professionnels

Aide aux projets littéraires

theatre

Spectacles

Créations théâtrales

Publications

 

jason-sung-Ciz4lHr8Jgw-unsplash

Rattrapage scolaire

Soutien scolaire

Rattrape scolaire (tout âge)

Cours de français

La beauté

Dans l’oasis tout partait à vau-l’eau, y compris l’eau, voire surtout, l’eau. Pas d’ondées pour rafraîchir. Les oueds étaient à sec. L’oasis déprimait. La chaleur plombait les palmiers, leur ombre ne dessinait plus sur le sable qu’un squelette sans feuilles.
Les dunes se rapprochaient dangereusement jusqu’à se risquer à encercler le village. On réunissait les bêtes. On garnissait les besaces. On chargeait les chameaux. Il fallait fuir avant d’être englouti.
La décision fut prise un mardi soir. On partirait à l’aube du lendemain.
Personne ne se retourna. Les dunes laissaient couler sur leur flanc des larmes de sable.
Personne ne se retourna. Dommage.
Une silhouette de femme fine et élancée, intégralement drapée de beige, émergea. Seuls ses yeux spitants déchiraient l’étoffe. Son corps ondulait à la manière des dunes les jours de grand vent.
En un mouvement de danse légère, elle installa, au centre de l’oasis, son chevalet. Son pinceau effleurait à peine la toile, donnant vie, couleur et douceur tout alentour.
La beauté s’échappait de son pinceau et la pluie se coucha à ses pieds.
Mô - Février 2020
Retour haut de page